Music on Mars

Image

Thomas Bloch  ondes Martenot

Wish Under a Star

Après Blue Sunset Raga, voici un autre chant, désincarné celui-ci dans sa pureté sinusoïdale. Il est émis par Thomas Bloch sur ondes Martenot, le premier clavier-ruban électronique conçu dès 1918. Devenu au cinéma l’instrument de référence pour illustrer d’effrayants petits martiens, les ondes sont ici jouées à contre-emploi : sans trémolos ni glissandi, elles sont humanisées et murmurent une berceuse, ou peut-être une prière, sous l’étoile Terre. La bonne étoile. Est-ce une adresse à la Terre, ou à Vénus, deux petits points brillant dans le firmament de Mars ?
A moins que ce ne soit une dédicace à l’écrivain disparu Timothy Leary, dont sept grammes de cendres ont été lancés dans une petite capsule spatiale en direction de l’éternité…

After Blue Sunset Raga, here’s another song, disembodied in its sinusoidal form. It is emitted by Thomas Bloch on ondes Martenot, the first electronic-ribbon keyboards designed in 1918. It has become in the movies the ideal instrument for depicting terrifying little Martians but the ondes Martenot is played here for an opposite effect: without tremolos or glissandi, the instrument is humanised, murmuring a lullaby, or maybe a prayer, beneath star Earth. The lucky star. Is it addressing itself to the Earth, or to Venus, the two little brilliant spots in the firmament of Mars? Or is it a dedication to disappeared author Timothy Leary, whose seven grams of ashes were launched in a little space capsule the direction of eternity.

5’25

Earth seen from Mars / Rover Spirit – Mars 11th 2004

Image
Music on Mars / Michel REDOLFI
Wish under a star
00:00
00:00
00:00
00:00