Music on Mars

Image

Didier Malherbe  duduk

 

PHOBOS & DEIMOS ORBITING DANCE

Ainsi dénommées en grec « Peur et Terreur » – du nom des deux chevaux du dieu de la guerre Mars – ce sont les noms des deux satellites de la planète Mars, les plus petites lunes du système solaire. Elles passent à basse altitude (approximativement 6000 km) au-dessus des têtes des explorateurs. Phobos tourne plusieurs fois par jour à l’horizon, Deimos plus lente et plus petite se fait régulièrement dépasser. La danse étrange de ces deux immenses cailloux crée régulièrement des mini éclipses qui obscurcissent le terrain. Il se dégage un mystère céleste dans cette présence minérale en suspension. Une forme d’horloge astronomique émane du mouvement perpétuel des ombreset des lumières. Cette alternance s’exprime par le balancement entre d’intenses basses et une mélodie aérienne qui met au premier plan le hautbois arménien Duduk. J’ai profondément modifié son timbre afin de le démultiplier en des tessitures extrêmes tout en lui apportant un grain sec et terreux. Le souffle et le phrasé de cet instrument ancestral, a été préservé malgré la force des traitements.

Greek for “Fear and Terror”, the two satellites of planet Mars, the smallest moons in the solar system, are named after the two horses of the god of war. They pass at a low altitude (approximately 6000 km) above the heads of the explorers. Phobos turns several times a day on the horizon; Deimos, smaller and slower, is often outrun. The strange dance of these two immense stones regularly creates minieclipses that obscure the terrain. There is a celestial mystery in this mineral presence in suspension. A form of astronomical clock emanates from the perpetual movement of light and shade they provoke. This alternating motion is expressed by the slow swinging of intense basses and an ethereal melody featuring the Armenian Duduk oboe. I thoroughly modified the timbre in order to reduce it in extreme tessituras and give it a dry, earthy texture. The breathing and phrasing of Didier, one of the great masters of this ancestral instrument, has been preserved despite these treatments.

4’23

Phobos and Deimos / Reconnaissance Orbiter – 2008-2009

Image
MUSIC on MARS / Michel REDOLFI
Phobos & Deimos Orbiting Dance
00:00
00:00
00:00
00:00